Lot 442

[LOUIS XIV].

Lettre de cachet manuscrite, signée ""Louis"", Paris, 27 février 1656, contresignée par Phélypeaux, 1 p. in-folio adressée au Comte de Bioule (lieutenant-général en Languedoc) à l'encontre de Pierre de Montfaucon, baron de Vissec. Intéressant document confirmant la demande d'arrestation et la condamnation à mort de Pierre de Montfaucon du fait d'exactions commises contre des habitants de la région.
Au début du XVIIe siècle, la région des Cévennes gardoises est divisée entre la partie caussenarde de la baronnie d'Hierle (dont dépend la baronnie de Vissec) restée fidèle à la religion catholique et le côté cévenol qui a adopté la réforme protestante. Le Duc de Rohan, à la tête des rébellions huguenotes contre le pouvoir royal catholique dans le sud-ouest, fait raser les forteresses catholiques dont le château de Vissec démoli en août 1628 au même titre que les possessions des Montfaucon. Le Baron de Vissec Christophe de Montfaucon et son fils Pierre (1610-1675) fait relever quelques murs et entreprend des réparations dans les années 1640, mais Pierre est condamné à mort par le tribunal de Castres pour crimes et brigandages en 1654 et en juin 1656 ordre est donné de démolir son château : les fortifications sont rasées et les fossés comblés. Un document de 1658 (Factum pour le sieur de Montfaucon,... baron d'Hierle et de Vissec, conservé à la BnF) tend pourtant à démontrer la manipulation des témoignages pour arriver à cette condamnation, à la suite de toutes leurs exactions (assassinats, viols, pillages, etc.). Si le démantèlement a lieu du 26 au 28 juin 1656, Pierre de Montfaucon court toujours. Il est finalement arrêté en 1660 et incarcéré à la citadelle de Sedan, avant d'être libéré en 1667, grâce à l’intervention du prince de Conti, Armand de Bourbon-Conti.

Estimate : 200 € - 300 €

End the auction on 13 septembre à 20h 25mn 00s

Sale over

  • Detailed information
  • Author
  • How to bid ?

[LOUIS XIV].

Lettre de cachet manuscrite, signée ""Louis"", Paris, 27 février 1656, contresignée par Phélypeaux, 1 p. in-folio adressée au Comte de Bioule (lieutenant-général en Languedoc) à l'encontre de Pierre de Montfaucon, baron de Vissec. Intéressant document confirmant la demande d'arrestation et la condamnation à mort de Pierre de Montfaucon du fait d'exactions commises contre des habitants de la région.
Au début du XVIIe siècle, la région des Cévennes gardoises est divisée entre la partie caussenarde de la baronnie d'Hierle (dont dépend la baronnie de Vissec) restée fidèle à la religion catholique et le côté cévenol qui a adopté la réforme protestante. Le Duc de Rohan, à la tête des rébellions huguenotes contre le pouvoir royal catholique dans le sud-ouest, fait raser les forteresses catholiques dont le château de Vissec démoli en août 1628 au même titre que les possessions des Montfaucon. Le Baron de Vissec Christophe de Montfaucon et son fils Pierre (1610-1675) fait relever quelques murs et entreprend des réparations dans les années 1640, mais Pierre est condamné à mort par le tribunal de Castres pour crimes et brigandages en 1654 et en juin 1656 ordre est donné de démolir son château : les fortifications sont rasées et les fossés comblés. Un document de 1658 (Factum pour le sieur de Montfaucon,... baron d'Hierle et de Vissec, conservé à la BnF) tend pourtant à démontrer la manipulation des témoignages pour arriver à cette condamnation, à la suite de toutes leurs exactions (assassinats, viols, pillages, etc.). Si le démantèlement a lieu du 26 au 28 juin 1656, Pierre de Montfaucon court toujours. Il est finalement arrêté en 1660 et incarcéré à la citadelle de Sedan, avant d'être libéré en 1667, grâce à l’intervention du prince de Conti, Armand de Bourbon-Conti.

Estimate : 200 € - 300 €


How to bid?

 

Registering

To place bids, you need to create an account by clicking on “Register to bid,” which is very easy and takes only a few minutes.
You’ll be asked for your full contact details, as well as bank details.

Bidding

Once you’re connected, bidding is very simple. Simply type your maximum bid in the box, and our software will then bid on your behalf up to the amount registred – and never higher. If another bidder exceeds your maximum bid, you’ll be notified by email. After validating your maximum bid, you cannot change it unless you want to raise it up.

The auction's end time is the time in which the system is automatically going to award the lots. It awards one lot per minute, so if, for instance, the auction end time is 2 pm o’clock, at that moment the system is going to award the lot #1, at 2:01 pm the lot #2 and so on… Each lot have a specific end time which you can find at the lot’s description.

If there is a last minute bid, additional 3 minutes are added to the timer. It allows bidders to bid again without disturbing the other lots timers.

At the end of the auction countdown time, you win the auction if no other bidder has placed a maximum bid that is higher than yours.

Tracking

In your account, you’ll find a dashboard where you can track your auctions and favourites.

At the end of the auction, on your account you will find your invoice stating your purchase.

 

Any questions?Contact us

By telephone
+33 (1) 472 793 29

Online with our Contact form