Lot 20

Relevé des services et campagnes

sur vélin du Major Chef & Bataillon Jean-Claude Vincent Guillemin de la Garde impériale, qui a notamment reçu un sabre d'honneur

pour sa bravoure éclatante aux batailles d’Engen et de Neubourg en l’an 8. Pliures et taches, encadré.

Époque Restauration.

H. 47 x L. 59 cm (cadre).



Historique

Jean-Claude-Vincent GUILLEMIN, porté par erreur sur quelques listes de nomination sous les nom et prénom de GUILLAUME Vincent, né le 18 septembre 1770 à Vesoul (Haute-Saône) ; il entra au service comme soldat, le 7 septembre 1791, dans le 2e bataillon des volontaires de la Haute-Saône ; caporal en novembre de la même année ; il fit les campagnes de 1792 et 1793 à l’armée du Rhin ; promu sergent puis adjudant sous-officier et sous-lieutenant les 16 et 18 brumaire an II ; il servit à l’armée de l’Ouest jusqu’à l’an V ; incorporé le 1er brumaire an XI dans la 46e ½ brigade de ligne ; à l’armée de Rhin et Moselle puis à celle du Danube, où il servit de l’an VII à l’an XI. GUILLEMIN se distingua particulièrement le 13 floréal an VIII, à la bataille d’Engen, et le 8 messidor, à l’affaire de Neubourg où périt le premier grenadier de France, le brave Latour-d’Auvergne, alors capitaine dans la 46e ½ brigade. Lieutenant le 26 messidor an XI, GUILLEMIN reçut un sabre d’honneur par arrêté du même jour ; employé au camp de Boulogne en l’an XII et XIII ; lieutenant en second dans les grenadiers à pied de la garde impériale, le 25 germinal an XIII, où il fit les campagnes des ans XIV, 1806 et 1807, en Autriche, en Prusse et en Pologne ; lieutenant en premier, en mai 1806 ; il fit la campagne d’Espagne, en 1808 ; capitaine, en 1809 ; il servit à l’armée d’Allemagne et retourna en Espagne où il fit les guerres de 1810 et 1811. Il se conduisit en Russie, pendant l’année 1812, avec sa bravoure habituelle et passa comme capitaine adjudant-major dans le 2e régiment des grenadiers à pied de la garde impériale, le 5 mars 1813, et fut nommé chef de bataillon avec le rang de major dans le 2e régiment de tirailleurs, le 8 avril suivant. Il fit les campagnes de 1813, 1814 et 1815, en Saxe, en France et en Belgique, et après le désastre de Mont-Saint-Jean et le second retour des Bourbons, il fut renvoyé dans ses foyers, avec la solde de non activité. Retraité le 7 septembre 1821.
Il commanda lors de la bataille de Waterloo le 1er bataillon du 3e régiment de grenadiers de la Garde impériale (moyenne garde).

Estimate : 150 € - 200 €

End the auction on 15 octobre à 14h 19mn 00s

Sale over

  • Detailed information
  • Author
  • How to bid ?

Relevé des services et campagnes

sur vélin du Major Chef & Bataillon Jean-Claude Vincent Guillemin de la Garde impériale, qui a notamment reçu un sabre d'honneur

pour sa bravoure éclatante aux batailles d’Engen et de Neubourg en l’an 8. Pliures et taches, encadré.

Époque Restauration.

H. 47 x L. 59 cm (cadre).



Historique

Jean-Claude-Vincent GUILLEMIN, porté par erreur sur quelques listes de nomination sous les nom et prénom de GUILLAUME Vincent, né le 18 septembre 1770 à Vesoul (Haute-Saône) ; il entra au service comme soldat, le 7 septembre 1791, dans le 2e bataillon des volontaires de la Haute-Saône ; caporal en novembre de la même année ; il fit les campagnes de 1792 et 1793 à l’armée du Rhin ; promu sergent puis adjudant sous-officier et sous-lieutenant les 16 et 18 brumaire an II ; il servit à l’armée de l’Ouest jusqu’à l’an V ; incorporé le 1er brumaire an XI dans la 46e ½ brigade de ligne ; à l’armée de Rhin et Moselle puis à celle du Danube, où il servit de l’an VII à l’an XI. GUILLEMIN se distingua particulièrement le 13 floréal an VIII, à la bataille d’Engen, et le 8 messidor, à l’affaire de Neubourg où périt le premier grenadier de France, le brave Latour-d’Auvergne, alors capitaine dans la 46e ½ brigade. Lieutenant le 26 messidor an XI, GUILLEMIN reçut un sabre d’honneur par arrêté du même jour ; employé au camp de Boulogne en l’an XII et XIII ; lieutenant en second dans les grenadiers à pied de la garde impériale, le 25 germinal an XIII, où il fit les campagnes des ans XIV, 1806 et 1807, en Autriche, en Prusse et en Pologne ; lieutenant en premier, en mai 1806 ; il fit la campagne d’Espagne, en 1808 ; capitaine, en 1809 ; il servit à l’armée d’Allemagne et retourna en Espagne où il fit les guerres de 1810 et 1811. Il se conduisit en Russie, pendant l’année 1812, avec sa bravoure habituelle et passa comme capitaine adjudant-major dans le 2e régiment des grenadiers à pied de la garde impériale, le 5 mars 1813, et fut nommé chef de bataillon avec le rang de major dans le 2e régiment de tirailleurs, le 8 avril suivant. Il fit les campagnes de 1813, 1814 et 1815, en Saxe, en France et en Belgique, et après le désastre de Mont-Saint-Jean et le second retour des Bourbons, il fut renvoyé dans ses foyers, avec la solde de non activité. Retraité le 7 septembre 1821.
Il commanda lors de la bataille de Waterloo le 1er bataillon du 3e régiment de grenadiers de la Garde impériale (moyenne garde).

Estimate : 150 € - 200 €


How to bid?

 

Registering

To place bids, you need to create an account by clicking on “Register to bid,” which is very easy and takes only a few minutes.
You’ll be asked for your full contact details, as well as bank details.

Bidding

Once you’re connected, bidding is very simple. Simply type your maximum bid in the box, and our software will then bid on your behalf up to the amount registred – and never higher. If another bidder exceeds your maximum bid, you’ll be notified by email. After validating your maximum bid, you cannot change it unless you want to raise it up.

The auction's end time is the time in which the system is automatically going to award the lots. It awards one lot per minute, so if, for instance, the auction end time is 2 pm o’clock, at that moment the system is going to award the lot #1, at 2:01 pm the lot #2 and so on… Each lot have a specific end time which you can find at the lot’s description.

If there is a last minute bid, additional 3 minutes are added to the timer. It allows bidders to bid again without disturbing the other lots timers.

At the end of the auction countdown time, you win the auction if no other bidder has placed a maximum bid that is higher than yours.

Tracking

In your account, you’ll find a dashboard where you can track your auctions and favourites.

At the end of the auction, on your account you will find your invoice stating your purchase.

 

Any questions?Contact us

By telephone
+33 (1) 472 793 29

Online with our Contact form